Comment réussir son entretien

 
 Tout le monde peut réussir son entretien. Il suffit de s'y préparer soigneusement.
 
Comprenez vos désirs. Il y a une opinion selon laquelle il n'y a pas de «mauvais» employés, il y a des gens qui ne sont pas à leur place. Pour arriver à "votre place" - votre objectif principal - tout dépendra de l'évolution de votre carrière et, par conséquent, de votre vie.
 
Analysez le poste pour lequel vous postulez. Avant de venir à un entretien, vous devez essayer de comprendre quel est le poste qui vous intéresse. Celui-ci ne doit pas s'arrêter à un intitulé. Dans une plus large mesure, vous devriez être intéressé par la description du poste, ses tâches, ses objectifs, ses critères d'évaluation. D'une part, vous devez comprendre si c'est vraiment le travail que vous souhaitez effectuer, d'autre part - avez-vous suffisamment d'expérience et de connaissances pour le réaliser ? Après tout, vos désirs doivent coïncider avec vos opportunités. Faites une liste de questions pour lesquelles vous n'avez pas trouvé les réponses et posez-les plus tard au cours de la réunion.
 
Lisez les informations sur l'employeur. Vous devez en savoir autant que possible sur l'entreprise dans laquelle le poste est ouvert. Y compris l'histoire de l'entreprise et ses plans de développement. Cela vous aidera à décider si vous souhaitez développer votre carrière dans cette entreprise. En outre, pour chaque employeur rencontré, il est important de trouver l'opportunité d'échanger avec un employé qui lui est fidèle, non seulement à cause du salaire, mais aussi, le nom de l'entreprise, la culture d'entreprise, ses méthodes se travail etc. Soyez prêt à répondre raisonnablement à la raison pour laquelle vous voulez travailler ici.
 
Considérez votre entretien comme un processus de vente - la vente de vos connaissances et compétences. Une vente réussie s'accompagne d'une connaissance du produit, dans ce cas, d'une évaluation objective de ses capacités et d'une présentation claire et structurée. Rappelez-vous que vous devez parler de vous-même et non de ce que vous considérez comme intéressant, mais de ce qui peut être appliqué pour un poste vacant et utile pour l'entreprise.


Code vestimentaire

 
L'entretien est une réunion d'affaires. Portez un costume d'affaires strict - la première impression faite à l'employeur est particulièrement importante. Des recommandations pour les femmes - un maquillage de jour doux et un minimum d'ornements. Pour les hommes - la présence d'une cravate.


Le jour de l'entretien

 
Planifiez votre temps de parcours afin que vous arriviez au rendez-vous 10 à 15 minutes avant la réunion. Un sourire et une poignée de main sûre seront d'excellents moyens de se familiariser avec un représentant de l'entreprise. Rappelez-vous qu'une question telle que le salaire et les autres récompenses est discutée lors de la première entrevue, seulement si l'employeur lui-même a abordé ce sujet. Dans le cadre de l'étiquette professionnelle, les questions relatives à la rémunération du demandeur sont pertinentes après que l'entreprise a fait son choix positif en faveur de votre candidature. Lorsque vous discutez de travaux antérieurs, ne critiquez pas votre patron et vos collègues et ne discutez pas de vos problèmes personnels et financiers, sauf si vous y êtes spécifiquement invité.
 
Lorsque vous racontez une histoire sur vous-même, évitez le mot "nous". L'employeur est intéressé à entendre votre histoire et à comprendre votre compétence. Il est important de noter l'importance de vous fournir des informations fiables, qu'il s'agisse de données sur le montant de vos revenus ou de vos responsabilités professionnelles.
 
Prenez avec vous une version imprimée du curriculum vitae et des lettres de recommandation - toute information complémentaire peut être décisive.
 

Questions fréquemment posées lors de l'entretien

 
Réfléchissez aux réponses aux questions courantes qui peuvent souvent être entendues par l'employeur. En voici quelques unes:
 
Pourquoi êtes-vous intéressé par ce poste ?
 
Pourquoi devrions-nous vous offrir ce poste ?
 
Selon vous, quelle sera la chose la plus difficile pour vous dans ce métier ?
 
Parlez-nous des erreurs que vous avez commises et que vous ne voudriez pas répéter à l'avenir.
 
Décrivez la carrière idéale pour vous.
 
Pourquoi n'avez-vous pas obtenu de promotion sur votre emploi précédent?
 
Quelles sont vos principales réalisations?
 
 
À la fin de l'entretien, n'oubliez pas de remercier votre interlocuteur et de poser des questions sur la suite de la procédure de recrutement. Ainsi, vous exprimez votre intérêt pour le poste. Serrez fermement la main et souriez. Le sourire est une "arme" fiable.
 
 

Une campagne d’envoi interminable de CV sans réponse ?

Vous pensez que votre CV n'est pas assez attractif ?

Quel temps passe les recruteurs sur chaque candidature, le débat reste ouvert. Selon beaucoup, il ne dépasserait pas les 6 secondes. Il ne faudra donc pas renier ses efforts et avoir le souci du détail pour faire la différence face aux autres candidats. Vous multiplierez vos chances d'attirer l'œil des recruteurs en suivant les 10 conseils suivants, qui vous aideront à trouver le bon équilibre entre impact et simplicité.

1. Concentrez-vous sur les résultats

Présentez vos résultats comme une finalité de chacune de vos actions et non comme une simple liste de responsabilités. Employez uniquement des verbes d’actions. Sachez innover alors que les managers voient et revoient les mêmes termes dans les CV ! Ne soyez pas avare sur les chiffres qui permettront au recruteur de mieux mesurer l'impact de vos actions. Evolutions, performances... Tout peut être utile pour faire la différence.

2. Court et simple

Attention de ne pas tomber dans le piège de l’originalité à tout va pour vous démarquer des CV plus classiques. Si vous n'êtes ni designer ni graphiste, sachez rester simple. Visez une lecture rapide et efficace à travers un CV clair. Un CV aéré sur lesquelles les différentes parties sont bien délimitées permettra au recruteur de se concentrer sur ce qu’il a envie. Le contenu doit si possible tenir dans une seule page et ne pas être trop chargé. Travaillez sur les marges, la police des espaces etc. Suivez aussi la logique du regard en alignant le texte sur la gauche.

3. Montrez vos compétences par niveau

La rubrique « compétences » permet de résumer sur un endroit dédié de votre CV ce que vous avez appris concrètement durant votre formation et vos expériences professionnelles. Le recruteur pourra ainsi cerner en un coup d’œil si vous avez les compétences requises pour le poste. Séparez-la du reste du CV pour ne pas gêner la lecture. Classez vos compétences par niveau dans un encart réservé à cet effet. Cette rubrique peut s’avérer déterminante pour retenir l’attention du recruteur, ne la négligez pas !

4. Mots-clés et vocable technique

Les bons mots-clés relatifs au poste pour lequel vous postulez peuvent avoir un impact sur la visibilité de votre CV. Certains systèmes appelés ATS (Applicant Tracking System), ou encore LinkedIn, en utilisent pour scanner plus rapidement les profils. Positionnez-vous en expert dans un domaine en utilisant un vocabulaire technique et spécifique. Prêtez aussi une attention particulière à leur positionnement dans le CV (la première partie).

5. Choisissez la bonne police

N’utilisez qu’une seule police sur le CV (entre 10 et 12). Soyez vigilent sur le choix de votre police. Les polices trop fantaisistes, comme Comic Sans MS, sont à bannir : vous perdrez en crédibilité. Calibri ou Times New Roman sont devenues trop classiques. Il existe des polices plus modernes comme Helvetica, Verdana ou Century. Appuyez sur certains passages de votre CV : mettez le texte en gras, italique ou souligné (pas de majuscules), pour attirer l’œil du recruteur.

6. Associez le bon contenu au poste

Votre CV doit être adapté à l'offre à laquelle vous postulez. Considérez votre CV comme un outil marketing à mettre à jour constamment, au gré des postes auxquels vous postulez. Privilégiez vos réalisations d'équipes, si le poste nécessite de très bonnes compétences relationnelles. Le but est de rester sobre. Un intitulé de CV permettra aussi de le personnaliser et de le rendre plus cohérent.

7. Ajoutez une rubrique "Intérêts"

La rubrique "Intérêts" en bas de CV permettra au lecteur d’en connaître plus sur votre personnalité, au-delà de vos compétences. L'humain prend une place de plus en plus prépondérante et les entreprises comme les candidats cherchent à se retrouver en termes de valeurs. Ainsi vos intérêts peuvent faire la différence. Choisissez ceux qui vous semblent le plus cohérent par rapport aux valeurs de l'entreprise.

8. Privilégiez la première moitié du CV

Plusieurs études confirment que la première moitié du document est celle qui retiendra le plus l'attention. Vous devez donc capitaliser sur la première partie. La hiérarchie visuelle doit être très claire. Privilégiez vos expériences les plus récentes en inversant l’ordre chronologique. Pour celles et ceux ayant encore peu d’expériences professionnelles, capitalisez sur votre formation académique.

9. Ne faites pas de fautes!

Ce conseil simple revêt pourtant une importance capitale ! Une faute d'orthographe sur un CV peut s’avérer rédhibitoire. Il doit être lu et relu et doit être impeccable avant envoi. Sollicitez votre entourage pour relire votre CV avant tout envoi. Vous pouvez passer en effet à côté de certaines erreurs à force de passer du temps à travailler sur votre résumé.

10. Choisissez le bon format et le bon nom de document

Privilégiez toujours le format PDF.  Prêtez aussi une attention particulière au nom du fichier. Le recruteur le sauvegardera dans son répertoire mais devra ensuite pouvoir le retrouver facilement, sans avoir besoin de le renommer lui-même.  Un CV intitulé "CV Gilbert" ou "Sans nom" sera plus souvent oublié dans ses fichiers qu'un "CV – Gilbert Lesage - Stage Marketing Société XXX".

 

 

 

[profiler]
Memory usage: real: 6291456, emalloc: 5633952
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem